logo

Comment choisir son treillage pour jardin?

 

 

Cela fait un moment que vous cherchez des solutions pour végétaliser un mur ou dissimuler une façade disgracieuse ? Vous avez envie de gagner en intimité et vous mettre à l’abri des regards indiscrets du voisinage ? Le treillage est l’option idéale pour répondre à tous ces besoins. Il s’agit d’une technique à la fois simple et efficace pour améliorer votre intimité, tout en donnant du caractère à votre jardin. D’ailleurs, les treillis sont des structures indémodables. En plus d’être faciles à manipuler et à poser, ils ont l’avantage d’être peu coûteux. Vous pouvez également utiliser un treillage comme séparateur physique. Il constitue un excellent support pour les plantes grimpantes et peut faire office de clôture. Certains jardiniers s’en servent en guise de trompe-l’œil, pendant que d’autres l’utilisent comme des panneaux brise-vue. Découvrez dans ce guide comment choisir son treillage.

 

Qu’est-ce que le treillage et à quoi sert-il ?

 

Le treillage ou treillis de jardin est une construction qui se présente comme un assemblage de fines lattes en bois, en plastique ou en métal. Les lamelles sont généralement assemblées à l’aide de clous ou d’un fil de fer. Elles forment des mailles carrées, rectangles ou losanges. Lorsqu’on entre dans les détails, cette structure est formée de plusieurs éléments, à savoir : le berceau, le bât, l’espalier, la garniture, le doublis, les mailles, l’habillure et le palis. La construction du treillage était d’abord l’œuvre d’un jardinier, mais lorsque cette structure commençait à être utilisée dans la décoration, on s’est orienté vers un treillageur. Le treillage dispose de nombreuses fonctions. Il joue d’abord un rôle décoratif. Vous pouvez l’installer dans votre jardin en tant que portique. Il constitue également une solution idéale pour camoufler les imperfections d’une façade. Le treillis de jardin est surtout utilisé pour supporter des plantes grimpantes. Il peut d’ailleurs compléter votre pergola ou faire office de brise-vue.

 

Quel treillage choisir pour son jardin ?

 

Comme on a vu précédemment, le treillis de jardin peut être fabriqué à partir de différents matériaux. Il se décline également en plusieurs formes. Alors, comment choisir le treillage idéal ?

 

Les différents de fabrication

Le treillage en bois

Le treillis pour jardin en bois est considéré comme le treillage traditionnel. Cette matière naturelle apporte une touche chaleureuse et élégante au treillis. Son plus grand avantage, c’est qu’il s’adapte à n’importe quelle architecture et à n’importe quelle végétation. Il peut s’agir d’un bois naturel, traité ou peint. En revanche, le bois n’est pas très résistant à l’usure temporelle, mais la plupart des fournisseurs assurent une durée de vie de 20 ans pour les treillages en bois traités. Vous pouvez également trouver des modèles de treillages en bois exotique. Enfin, si vous cherchez une solution pas chère, misez sur les lamelles de bois agrafées.

 

Le treillis de jardin en plastique

Outre les treillages traditionnels (treillis en bois), il existe aussi des modèles dits contemporains. Parmi eux, on peut trouver des treillis en plastique ou en résine. En plus d’être imputrescibles, ces modèles sont également appréciés pour leur légèreté. De plus, ils ne nécessitent aucun entretien spécifique. Ces matériaux sont souvent traités avec des produits anti UV. Toutefois, certaines plantes ont du mal à se fixer sur le support, si le plastique est trop lisse. Il est donc conseillé de choisir un plastique plein si les plantes sont un peu lourdes.

 

Le treillage en métal

À un moment donné, on a trouvé des treillages en fer forgé. Actuellement, les treillages en métal sont surtout fabriqués avec du fer recouvert de peinture époxy. Vous pouvez aussi trouver des modèles en aluminium qui ont l’avantage d’être légers et résistants. Ils constituent un choix idéal pour supporter des plantes lourdes.

 

Les différentes formes de treillage

Le treillage est constitué de mailles qui peuvent prendre plusieurs formes, à savoir :

  • rectangulaires ;
  • carrées ;
  • carrées couchées ;
  • en losange.

Les autres critères de choix à considérer

Avant de choisir un treillage, il convient d’abord de définir son utilisation. Il est recommandé de miser sur une structure solide si vous prévoyez d’utiliser votre treillage comme support pour plantes grimpantes. En outre, les critères suivants sont à considérer, afin de choisir le treillage le plus approprié :

  • les différents types de treillages : avec jardinière ou extensible ;
  • la taille des mailles : elle varie entre 1 et 20 cm. Cette distance entre deux lattes détermine le degré d’occultation de votre treillage. Elle est donc très importante si vous souhaitez utiliser le treillage comme brise-vue. L’épaisseur des lattes joue également un rôle important, selon qu’il s’agisse d’un trompe-l’œil, d’un brise-vue ou d’un support pour plantes grimpantes ;
  • il faudra aussi tenir compte du fabricant. Privilégiez les constructeurs expérimentés, capables de vous fournir les meilleurs conseils sur le choix à faire selon vos besoins.