logo

Electricité verte : les Français sont-ils disposés à payer plus pour consommer mieux ?

Bien plus qu’une simple tendance, la transition énergétique est devenue un réel enjeu. Ainsi, de plus en plus de citoyens français passent à l’énergie issue de sources renouvelables. Cependant, la plupart des offres d’électricité verte demeurent plus chères que les énergies conventionnelles. Les Français sont-ils prêts à payer plus cher pour une énergie plus propre ?

Comparateur en ligne, pour trouver le fournisseur le moins cher

Il existe de nombreuses astuces que vous pouvez utiliser pour payer l’électricité verte au prix le plus bas. Le comparateur en ligne est l’une d’entre elles. Ces outils web recensent les différents prestataires et les offres proposées par ceux-ci. Dans la même zone de résidence, plusieurs entreprises peuvent fournir de l’énergie verte, mais à des prix bien différents. Il convient donc de connaître le prix du gaz de ville par fournisseur, ainsi que celui de l’électricité pour trouver l’offre la plus avantageuse. Grâce aux comparateurs, vous pouvez identifier en quelques minutes le fournisseur dont le tarif est le plus bas. Ce système est adopté par de nombreux Français, car il est simple et très rapide. Vous avez même la possibilité de personnaliser vos recherches (avec ou sans heures creuses, avec une production locale, etc.).

L’électricité verte est de plus en plus adoptée en France

Selon le baromètre « Les Français et l’environnement » de 2020, 64% des ménages étaient prêts à payer un peu plus cher pour favoriser la production d’énergies renouvelables en France. Les derniers sondages ont révélé que cet engouement pour l’énergie verte continue d’augmenter. Dans le baromètre du médiateur national des énergies publié en octobre 2021, l’Ademe affirme que 72% des Français portent un intérêt particulier aux offres d’électricité écologique.

Toutes les offres d’énergie vertes ne se valent pas

La plupart des consommateurs souhaitent acheter de l’énergie verte, donc un grand nombre de fournisseurs en proposent. Cependant, toutes les offres disponibles sur le marché ne sont pas comparables. Les prestataires ne sont pas obligés de vendre de l’électricité d’origine renouvelable pour que leur offre d’énergie soit certifiée verte. Il leur suffit d’acheter des certificats de garantie d’origine auprès de Powernext, une entreprise à qui l’État a confié cette responsabilité. C’est un document qui prouve que pour chaque unité d’énergie classique vendue, une quantité équivalente d’énergie renouvelable a été produite en Europe.

Ainsi, vous pouvez très bien souscrire une offre énergie verte, mais recevoir un courant d’origine nucléaire. En raison du faible coût de production de l’énergie nucléaire, de nombreux fournisseurs optent pour cette stratégie. Ils peuvent donc proposer aux clients, de l’énergie certifiée verte à des tarifs vraiment bas.

Le label VertVolt, pour reconnaître les offres d’énergie issue de sources renouvelables

La plupart des fournisseurs qui offrent de l’énergie réellement issue de sources renouvelables fixent leur électricité à des montants légèrement supérieurs à la moyenne. Selon la société Enercoop, cette différence de tarifs permet de sensibiliser les utilisateurs sur le « vrai prix » de l’énergie verte.

Les fondateurs de Plüm Energie ajoutent que la vente d’énergie verte moins chère ne permet pas de rémunérer les producteurs locaux. C’est pourquoi ils choisissent de maintenir leur électricité à un prix plus haut. Pour encourager ces entreprises soucieuses de notre planète, le label VertVolt a été lancé par l’Ademe en octobre 2021. Grâce à ce label, vous pouvez savoir si l’énergie que vous payez est bel et bien issue de sources renouvelables.

production d'énergie verte

Quelques gestes simples à adopter pour une consommation plus responsable

Pour réduire vos dépenses en électricité, trouver le fournisseur le moins cher n’est pas la seule stratégie. Vous pouvez économiser énormément en adoptant des gestes qui permettent de réduire le gaspillage d’énergie. Vous devez parvenir à diminuer la quantité d’énergie utilisée pour le chauffage, l’eau chaude et les appareils électroménagers. Ces trois postes énergétiques sont ceux qui occasionnent le plus de dépenses dans une maison.

Mieux gérer la consommation du système de chauffage

Le chauffage doit dans l’idéal être maintenu à une température avoisinant 19°C. Il faut une grande quantité d’énergie pour faire varier la température d’une pièce. Pour chaque degré d’écart, la machine consomme 7% d’énergie supplémentaire. Bien sûr, la dépense énergétique de votre système de chauffage dépend aussi de l’isolation des murs et de la taille de votre maison.

Réduisez le gaspillage des appareils électroménagers et l’eau chaude

Les gens ont souvent l’habitude de négliger la consommation énergétique de leurs congélateurs et réfrigérateurs. Pourtant, ces appareils font partie des équipements qui créent le plus de gaspillage énergétique dans les ménages. Pour réduire l’énergie perdue, vous devez commencer par respecter les températures de fonctionnement des machines. Déjà à 4°C, un réfrigérateur peut être pleinement efficace. Il est donc inutile de descendre plus bas à 2°C, 1°C, voire 0°C.

Pour le congélateur, la température optimale de fonctionnement est de -18°C. Pour chaque écart d’un degré, la consommation de l’appareil augmente de 5%. Vous devez aussi éviter de laisser plusieurs couches de givre se former dans votre congélateur. Cela peut faire grimper sa consommation jusqu’à 30%. Pour ce qui est de l’eau chaude, le ballon de stockage doit se situer entre 55°C et 60°C pour une dépense énergétique optimale.

Les objets connectés peuvent aider à réduire votre dépense en électricité

Il n’est pas toujours simple de surveiller sa consommation en énergie, car l’électricité est invisible et inodore. Pour régler ce problème, certaines startup et entreprises mettent en place des solutions connectées. Les objets connectés et l’intelligence artificielle peuvent en effet servir à contrôler votre dépense énergétique. Vous avez par exemple le capteur connecté qui s’installe sur le disjoncteur.

Ce dispositif enregistre les consommations électriques de chacun des appareils branchés dans votre maison. Le capteur est relié à une application mobile et un assistant. Ainsi, vous pouvez analyser point par point vos dépenses énergétiques depuis votre téléphone. Vous saurez quels appareils sont les plus gourmands en énergie et pourrez donc prendre de meilleures dispositions pour réduire leur consommation.

C’est une façon simple et ludique de se rendre compte que même les petits gestes peuvent avoir beaucoup d’impact. Il y a également d’autres équipements qui peuvent être connectés directement sur vos appareils énergivores. Vous avez par exemple le thermostat connecté, le pommeau de douche connecté, etc.

Sources pour les statistiques :

https://www.futura-sciences.com/maison/questions-reponses/finances-consommation-energetique preoccupation-environnementale-finaciere-16084

https://www.airzen.fr/lesfrancais-veulent-de-plus-en-plus-delectricite-verte