logo

Fenêtres en aluminium : le coût global

Rigide et pérenne, la fenêtre en aluminium est de plus en plus privilégiée en rénovation pour conserver un style authentique et traditionnel. Elle s’adapte notamment à toutes les façades et toutes les configurations de maisons. Niveau prix, elle reste moins chère que son homologue en bois, mais un peu plus onéreuse que le dispositif en PVC. Le coût global de la mise en place d’une fenêtre en aluminium prend en compte le prix du matériel, la main-d’œuvre ainsi que les frais supplémentaires.

Fenêtre en aluminium : prix du matériel

Pour l’aménagement de votre maison, le prix global de la pose d’une fenêtre en aluminium dépend principalement du prix d’achat du matériel. Ce dernier varie généralement selon la conception, les dimensions, le système d’ouverture, la qualité du vitrage et les finitions. Un modèle à un vantail (45 à 50 cm) haut de gamme est accessible sur le marché entre 400 et 550 euros TTC. Spécifiquement, les modèles de 45×60 cm coûtent entre 200 et 380 euros. Ceux de 60×60 cm coûtent entre 340 et 500 euros. Ils sont suivis par les modèles de 75×60 cm qui coûtent entre 175 et 510 euros. Enfin, les modèles de 95×60 cm coûtent entre 210 et 530 euros.

De leur côté, les modèles à deux vantaux ont un coût moyen de 575 euros. Les prix se situent généralement entre :

  • 320 et 850 euros TTC pour les modèles de 75×100 cm,
  • 430 et 970 euros TTC pour les modèles de 125×100 cm,
  • 425 et 1000 euros TTC pour les modèles de 135×100 cm,
  • 435 et 1050 euros TTC pour les modèles de 135×120 cm.

Par ailleurs, la baie vitrée alu (215×210 cm) a un prix variable entre 1000 et 1500 euros TTC. Les coûts des fenêtres en aluminium peuvent aussi varier en fonction du système d’ouverture choisi (oscillo-battant, soufflet, coulissant, galandage). Il en est de même pour les catégories de vitrage (simple, double et triple) où on note une différence de prix importante d’un niveau à un autre.

Fenêtre aluminium

Pose d’une fenêtre en aluminium : prix de la main-d’œuvre

Sauf si vous disposez des compétences techniques nécessaires à la pose d’une fenêtre en aluminium, il vous faudra faire appel à un professionnel qualifié pour l’installation. Cela permet de bénéficier d’une prestation haut de gamme réalisée dans les règles de l’art. Vous êtes également couverts par une garantie en cas de malfaçon. Il faudra donc ajouter au prix du matériel le coût de la main-d’œuvre. Ce dernier dépend essentiellement du type de pose (applique, tunnel…), du type de chantier (rénovation ou neuf) et de la zone géographique (métropole, zone rurale, etc.).

Tous les professionnels ne proposent pas les mêmes tarifs pour ce genre de prestation. Cependant, vous devez compter en moyenne entre 350 et 550 euros pour la pose d’une fenêtre sur un chantier en construction. Cette fourchette de prix passe de 300 à 700 euros pour les chantiers de rénovation.

Le coût du devis peut être augmenté à cause de la dépose de la fenêtre existante qui se fait au préalable. Pour avoir une idée du bon prix, n’hésitez pas à demander plusieurs devis aux entreprises et artisans spécialisés dans le domaine.

Les frais supplémentaires qu’implique la pose d’une fenêtre en aluminium

La mise en place d’une fenêtre en aluminium peut engendrer d’autres dépenses en dehors du coût du matériel et celui de la main-d’œuvre. Il peut s’agir de la réalisation d’un appui de fenêtre ou de la pose d’un volet roulant. On peut aussi mentionner la mise en place d’une isolation par l’extérieur et de la disposition d’un châssis de fenêtre. Ces différents éléments susceptibles de faire évoluer le prix de la pose d’une fenêtre en aluminium doivent être considérés dans la prévision du budget global.