logo

Comment rafraîchir son appartement entre deux locations ?

Votre dernier locataire vient de partir et vous attendez votre nouvel occupant ? Durant cette attente, vous devez apporter plusieurs changements au logement. Ils permettent de rafraîchir votre bien et de trouver facilement un nouveau locataire. Ne négligez pas ces travaux qui peuvent embellir votre bien à louer. De plus, cette initiative se révèle essentielle pour obtenir des subventions de l’État. Nous vous proposons nos meilleurs conseils pour rénover efficacement votre logement.

 

Demander l’aide à la rénovation pour location

 

Pour les bailleurs qui souhaitent faire la réhabilitation de la maison, il est possible de bénéficier d’aides pour réaliser les travaux. Vous pouvez rénover votre appartement, maison ou logement avec l’aide Anah. Il s’agit de l’agence nationale de l’habitat, elle se charge de financer les travaux de rénovation. Les montants des aides que vous pouvez obtenir sont :

  • l’aide pour la perte d’autonomie : l’aide est de 35 % du montant des travaux hors taxes. Cette subvention est aux alentours de 260 euros par m2. Il s’agit de l’aide appelée Habiter facile ;
  • l’aide pour la sécurité des futurs occupants : le montant de l’aide pour la réalisation de travaux est de 35 % de la totalité des travaux. Il est limité à 21 000 euros par logement. C’est la subvention Habiter sain ;
  • l’aide à l’amélioration de l’habitat pour un logement dégradé : vous obtenez une aide à hauteur de 35 % de la somme recherchée. L’aide financière est de 350 euros par m2 au maximum. Les plafonds limites sont de 28 000 euros par maison. Nous parlons de l’aide Habiter serein ;
  • l’aide pour les travaux de rénovation énergétique : le financement est de 25 % du montant total hors taxes. Pour financer les travaux, l’aide est de 187,5 euros par m2. Elle est limitée à 15 000 euros par logement ou maison. Vous pouvez bénéficier de la prime « Habiter mieux » et obtenir la somme de 1 500 euros.

Afin d’obtenir l’aide à la rénovation pour location, il est essentiel de comparer l’état des lieux d’entrée et de sortie. L’objectif est d’analyser la vétusté et la détérioration du logement. Une des autres conditions est de s’engager à proposer des loyers abordables. Vous devez répondre aux besoins des personnes à revenus modestes.

 

Faire des travaux pour améliorer la performance énergétique

 

Ces travaux de réhabilitation permettent de rendre votre logement plus économique. C’est un atout pour convaincre les locataires, car les factures en énergie seront moins élevées. Vous pouvez changer le système de chauffage. La chaudière à gaz peut être remplacée par une solution d’énergie renouvelable. Cette alternative assure des économies d’énergie. Pour cela, il est conseillé de choisir les pompes à chaleur qui assure une efficacité énergétique. Il y a aussi le chauffage solaire ou au bois pour la rénovation thermique. Outre les travaux d’isolation, le propriétaire doit aussi penser à la ventilation. Le système double-flux est à privilégier pour des travaux d’économie

Pour entamer ces travaux, les propriétaires peuvent bénéficier de l’aide à la rénovation pour location comme :

  • l’éco-prêt à taux zéro : c’est un financement pour une amélioration énergétique. Il s’adresse aux personnes physiques même en cas de copropriété. Le prêt arrive jusqu’à 50 000 euros. Le logement doit être loué comme résidence principale ;
  • ma primeRenov’ : c’est une subvention pour tous les propriétaires bailleurs. La primeRenov’ sérénité est pour les personnes à ressources modestes. Les deux ne sont pas cumulables.

 

Analyser les différents types de travaux à effectuer

 

Lorsque vous êtes propriétaire, les aides financières et les subventions permettent d’effectuer tous les types de travaux pour les locataires.

 

Les petites rénovations

Après une location, il est normal que plusieurs éléments dans le logement soient usés. Pour rafraîchir votre appartement ou maison, vous pouvez changer les revêtements des murs ou refaire la peinture. Notez que lorsqu’il s’agit d’usage normal, les anciens locataires ne sont pas obligés de payer les réparations. Avant d’accueillir votre futur occupant, vous devez changer quelques équipements usés. Il s’agit notamment des sanitaires, de la robinetterie et des menuiseries. Ces petits travaux ne font pas partie de l’aide à la rénovation pour location. Toutefois, ils aident à mieux recevoir les prochains locataires. Ces actions servent à remettre en état votre bien immobilier.

 

La remise à la norme du logement

Dans le projet de travaux, vous devez prendre en compte les normes en vigueur pour la location. Il s’agit des travaux lourds au niveau des réseaux de gaz et de l’électricité. En tant que bailleur, vous avez l’obligation d’assurer l’isolation des combles et l’isolation des murs. Vous êtes tenus par la loi de faire des travaux pour rendre les différentes menuiseries étanches. Assurez-vous que les équipements de chauffage soient fonctionnels pour les locataires. Concernant la sécurité, les travaux doivent être réalisés pour garantir que les balcons, escaliers et fenêtres ne représentent aucun danger. Des diagnostics démontrant que votre logement n’est pas contaminé par des substances nocives font partie des réglementations.

 

Les travaux pour le confort

Ce type de travaux vise à améliorer le confort et le bien-être des locataires. Il s’agit de changements pour une meilleure alimentation en eau potable, par exemple. Vous pouvez changer les équipements de la cuisine ou leur emplacement. Ce changement va aider à fidéliser les prochains locataires. Il est possible de refaire la salle de bain ou de réaménager la chambre. L’idéal est de demander des devis à des fournisseurs et à des professionnels pour garantir la réussite des travaux. Ils peuvent encadrer les travaux et ils respectent le délai pour l’exécution. 

 

Suivre les conseils en aménagement d’intérieur

 

Afin de rafraîchir au maximum votre logement entre deux locations, l’idéal est de dépersonnaliser le lieu. Pour trouver facilement un locataire, vous pouvez améliorer l’intérieur de la maison. À ce stade, nous ne parlons pas des gros travaux, mais des changements esthétiques. Le but est de révéler toute la potentialité de votre logement. Vous pouvez choisir d’optimiser les espaces de rangement ou d’agrandir les pièces grâce à des astuces déco. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à un professionnel du home staging.