Tout savoir pour utiliser le bloc à bancher

Tout_savoir_pour_utiliser_le_bloc_à_bancher
Partager cette article sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Vous allez construire un mur de soutènement, les parois d’une piscine ou encore les murs porteurs d’un sous-sol enterré ? Alors les blocs de béton à bancher sont des éléments de maçonnerie qu’il faut à tout prix avoir parmi ses matériaux de construction. Mais comment utiliser ces blocs de coffrage en béton armé ?

Qu’est-ce qu’un bloc coffrant ou à bancher ?

Il s’agit tout simplement d’un bloc de béton ou de parpaing, assimilé au bloc creux (sollicité au moment de construire un mur d’une maison individuelle). 

Tous les blocs de parpaings ont leur particularité : bloc poteau, bloc creux, bloc linteau… Le bloc à bancher lui, a une forme en H, permettant d’insérer des armatures. Une fois cela fait, on va faire couler le béton dans les alvéoles du bloc. 

Les murs en béton résultants sont très résistants, avec une bonne épaisseur et offrant une excellente étanchéité. En plus, ils procurent une bonne isolation thermique et phonique

Quelle quantité de béton dans un bloc à bancher ? 

Le fabricant mentionne L/M2

Afin d’évaluer la quantité de béton nécessaire pour la construction d’un mur, d’une ossature ou d’un soubassement, il faut savoir la quantité de béton de remplissage au litre par mètres carrés des blocs béton banché. Cette donnée est remise sur la fiche technique du bloc. Ensuite, il faut multiplier la quantité de béton de remplissage par la surface du mur. En mètres cubes, il faut diviser le volume en litres par 1000. 

Le fabricant donne les L/ML

Ici, il faut multiplier la quantité de béton de remplissage mentionnée en L/ml par la longueur du mur. Vous devez par contre prendre en compte les volumes en béton dans les zones coffrées.

Comment monter les blocs à bancher ? 

Certes, le bloc à bancher est simple à utiliser, toutefois, il faut respecter certaines dispositions.

  • Lors de la pose du premier rang, il faut que cela se passe sur un lit de mortier afin de profiter d’une meilleure prise au sol et pour mieux respecter le plan de l’ouvrage. 
  • Le montage du mur en béton se fait en décalant les bocs et en les reliant au mortier. Par contre, il faut faire attention aux murs verticaux. En effet, au moment de faire couler le béton, il faut le vibrer pour éviter la formation de poches d’air. 

Dans le cas spécifique de la piscine, le coffrage ne peut pas recevoir de carrelage, mis à part un enduit d’étanchéité apte et disposant d’une bonne élasticité. 

Pourquoi bloc à bancher ?

Des performances hors-pair

Le bloc à bancher dispose d’une excellente solidité. Sa résistance mécanique est tout de même de 1m linéaire. Cela veut dire que pour 1 mètre linéaire, la résistance des fondations est tout de même de 60kg/cm2. En plus ces blocs constituent des ponts thermiques non négligeables.

Simples monter

Outre le fait d’être isolant et de constituer un matériau de construction robuste, le bloc à bancher se monte aussi facilement. Nul besoin d’utiliser un mortier de montage étant donné que cela se fait à sec pour les petits comme les gros-œuvre. Pour les travaux de maçonnerie, cela constitue un gain de temps non négligeable.

Pour bénéficier d’une belle finition sur vos murs, vous pouvez aussi appliquer un enduit de ragréage. Vous allez terminer vos travaux plus rapidement. 

Un ferraillage plus simple

La résistance mécanique du bloc est reliée à sa faculté à recevoir du béton et du ferraillage. D’un côté, sa conception en H permet d’insérer facilement du ferraillage. D’un autre côté, les alvéoles du parpaing permet de faire couler le béton plus simplement

Si vous voulez faire des économies sur votre chantier, vous pouvez commander du béton prêt-à-l’emploi. Les ouvriers ne seront pas mobilisés à fabriquer du béton et vous gagnerez en organisation. 

Une meilleure résistance à la poussée de la terre

Avec leurs caractéristiques, les blocs à bancher permet de construire des murs très sollicités. De plus, ils peuvent résister à la contre-poussée d’eau, c’est pourquoi on les utilise comme coffrage perdu au moment de construire une piscine. 

 Comment couler béton dans bloc à bancher ? 

La première chose à faire c’est de poser un lit de mortier où peut reposer votre mur. Il faut veiller à ce que la mise en place du 1er range des blocs à bancher soit parfaite afin d’avoir un mur bien droit. Pour ce faire, utiliser un niveau et un cordeau tracer. 

Vous mettrez les armatures dans les blocs à bancher pour chaque rangée grâce aux encoches visibles. Il faut prévoir des fers verticaux et horizontaux. Une fois tous les blocs en place, coulez le béton.