Tout savoir sur l’hydroponie + La recette d’engrais pour hydroponie

hydroponics-4255403_960_720
Partager cette article sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

L’hydroponie est une méthode de culture ancienne qui consiste à cultiver hors-sol, donc sous-serre. Pour ce faire, la terre utilisée est substituée par un substrat stérile comme la laine de roche ou les billes d’argiles. Le cultivateur doit faire en sorte que ce substrat contienne les nutriments nécessaires à l’hydro culture ! L’eau s’avère être la solution nutritive parfaite au système racinaire !

Qu’est-ce qu’un système hydroponique ?

L’hydroponie ou hydroculture est une technique de culture des végétaux sans sol et dans l’eau uniquement. Le système racinaire des plants sera plongé dans un substrat inerte drainé par une solution nutritive. Le substrat servira, le cas échéant, de support et peut être constitué de :

  • Fibre de coco ;
  • Vermiculite ;
  • Billes d’argile ;
  • Sphaigne ;
  • Laine de roche…

Les solutions nutritives en jardinage sont composées d’eau et d’engrais liquide afin de profiter d’une bonne concentration en azote, potassium, phosphore, sels minéraux et oligo-éléments.

Plantes, Hydroponique, Croissance

Culture hydroponique à grande échelle

Le système d’irrigation fonctionne en circuit fermé. La solution nutritive est recyclée et pompée, avec un renouvellement régulier. Elle doit bien circuler pour assurer une meilleure oxygénation. Le PH est bien surveillé de même que la concentration en sels minéraux.

Culture hydroponique domestique

Dans le cadre d’un système de culture hydroponique chez soi, l’eau stagnante sera changée dès que nécessaire. Mais vous pouvez agencer un circuit maison à l’aide de tuyaux et d’une pompe à aquarium.

Pourquoi l’hydroponie

L’hydroponie est une culture de plantes qui permet de produire même sans sol (dans les pays où les terres fertiles sont rares et où la sècheresse est importante) et de gagner en productivité grâce aux divers éléments nutritifs.

Vous pouvez faire pousser les plantes et le potager sereinement, sans craindre la concurrence avec les adventices ou la pression parasitaire. De plus, l’usage d’insecticides et de fongicides est relativement faible. Et comme les plantes ne poussent pas dans le sol, la terre ne sera pas polluée.

Un autre avantage de taille est l’importante économie d’eau effectuée :

  • Peu de pertes d’eau par évaporation ;
  • Pas de pertes d’eau dû à l’arrosage.

culture légume

Préparer une recette de solution hydroponique

L’eau du robinet dépendamment de votre zone géographique, peut être dure ou douce. Des gammes d’engrais diverses peuvent être choisies en fonction de la dureté de l’eau. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un EC-mètre : s’il affiche une valeur supérieure à O.5, l’eau est dure, dans le cas contraire, elle est douce.

Vous aurez besoin de :

– EC-mètre ;

– PH-mètre ou kit de test de couleur PH ;

– PH+ ou PH- ;

– Engrais hydroponiques.

Tout d’abord, vous devez remplir le réservoir d’eau et ajoutez de l’engrais. Utilisez l’EC-mètre afin de connaître l’EC de la solution et un PH-mètre pour ajuster la solution.

C’est une solution durant des semaines et qui permet d’arroser vos plantes.

Quelle graine en hydroponie ?

C’est le moment où vous pouvez sélectionner et trier les plus beaux plants. Ils vont passer de leur contenant en germination à un système hydroponique complet.

Comme on peut le constater dans le choix du substrat, c’est aussi à cet instant qu’il faut nettoyer les racines si on veut les introduire dans un système hydroponique actif.

Si vous avez choisi de faire germer les graines dans des cubes de laine de roche, nul besoin de les nettoyer.

Quels légumes cultiver en hydroponie ?

De multiples cultures potagères sont cultivées en hydroponie. On y retrouve donc les légumes fruits et les légumes feuilles comme les tomates (représentant 70% de la production en France), les laitues, les concombres, les poivrons, les aubergines, les herbes aromatiques… Les fraises sont aussi cultivées grâce à cette culture lui apportant les éléments nutritifs et le compost nécessaires !

On peut aussi obtenir des fleurs grâce à la culture hydroponique, surtout celles dans la culture est forcée, ou les orchidées.

Enfin, l’hdryponie est utilisée sur certains murs végétalisés ou dans le cadre du kitchen gardening.

Les inconvénients de la culture hydroponique

La culture hydroponique présente des atouts économiques et pratiques, mais elle n’est pas écologique. En effet, on fait face à d’importantes dépenses énergétiques comme l’éclairage artificiel, ou le chauffage.

Aussi, il y a le souci des eaux polluées. Comme le procédé est nutritif, il doit être renouvelé régulièrement.

En outre, on fait face à un milieu humide et chaud, d’où la multiplication des champignons et des bactéries. En cas de contamination accidentelle, ils peuvent se multiplier rapidement, ce qui peut provoquer une perte de récolte et un usage massif de fongicide.