Comment faire un va-et-vient en électricité ? Pourquoi ça ne marche pas – explications

Comment faire un va-et-vient en électricité ? Pourquoi ça ne marche pas – explications

Pour allumer et éteindre un circuit électrique lumineux, il n’y a pas 36.000 solutions. En effet, nous avons généralement deux types de commandes : l’interrupteur simple et l’interrupteur va-et-vient. Le premier système permet d’allumer et d’éteindre un point lumineux avec un seul interrupteur, le second est composé de deux interrupteurs disposés de part et d’autre d’une même pièce. Aujourd’hui, concentrons-nous sur l’interrupteur va-et-vient.

Qu’est-ce qu’un va-et-vient en électricité ?

interrupteur va et vient

 

L’interrupteur va-et-vient est souvent utilisé dans des grandes pièces pour sa praticité. Il peut également se mettre dans les couloirs et les escaliers. En effet, il permet de pouvoir éteindre et allumer la lumière de différents points, reliés électriquement. Alors, concrètement, cet interrupteur vous sera utile afin d’avoir le contrôle sur un ou plusieurs luminaires à partir de différents endroits dans votre maison.

Le mécanisme du va-et-vient

L’interrupteur va-et-vient est un mécanisme du genre : contact maintenu. Il permet d’activer un circuit électrique en appuyant sur l’interrupteur, qui restera dans cette position, jusqu’à ce qu’une autre action sur cet interrupteur ou sur le second qui lui est relié, intervienne pour éteindre la lumière. En outre, l’interrupteur va-et-vient est constitué de 3 contacts électriques matérialisés par des bornes rondes. A l’appui sur l’un des deux interrupteurs, un des contacts passe du haut pour aller vers le bas. De ce fait, le contact est toujours maintenu, ce qui permet un passage de courant. Que la lumière soit !

Comment faire un va-et-vient en électricité ?

schema

Installer un interrupteur va-et-vient est un petit travail d’électricité à la portée de tout bricoleur amateur. Cependant, si vous n’êtes pas très à l’aise avec le bricolage, il vaudrait mieux faire appel à un électricien professionnel. Si vous avez choisi de vous lancez, suivez les étapes suivantes !

Les deux méthodes et les outils nécessaires

Il existe deux façons de procéder pour installer un interrupteur va-et-vient :

  • En pose « apparente » ou « en saillie » ;
  • De façon « encastrée » dans la paroi.

Pour la méthode externe, les conducteurs sont habituellement installés dans une moulure. Si ce n’est pas le cas, les gaines électriques seront scellées dans un mur. Voici alors les outils nécessaires pour ce câblage :

  • Deux boîtes d’encastrement un poste d’une profondeur de 40 mm ;
  • Des fils électriques : section 1,5 mm² ;
  • Une pince coupante ;
  • Une pince à dénuder ;
  • Un tournevis plat.

Choisir l’emplacement
Avant toutes choses, veillez à couper l’alimentation électrique de votre maison pour ne prendre aucun risque. Ensuite, il est préférable d’utiliser des encastrements de 40 mm de profondeur et travaillez à environ 1m20 du sol. Ensuite, 2 va-et-vient reliés par deux navettes seront parfaites afin d’ouvrir ou fermer le circuit.

Brancher le premier interrupteur
Assurez-vous qu’un fil d’alimentation rouge joigne parfaitement votre boîte d’encastrement et que deux autres fils orange en repartent. Ceci pour alimenter le second commutateur.

Connecter le fil de phase rouge sur la borne « L »
Les fils de navette orange doivent maintenant être sur les bornes « 1 » et « 2 ».  Puis, montez l’interrupteur dans la boîte d’encastrement et fixez avec des vis. Après, fixez la plaque de finition du premier interrupteur.

Branchez le second interrupteur
Pour ce deuxième interrupteur, les navettes orange doivent arriver à l’intérieur de la boîte d’encastrement et un fil violet devrait en repartir afin d’alimenter l’ampoule. Ensuite, veillez à ce que re retour du courant vers le tableau électrique se fait par un fil de neutre bleu. Enfin, pour le câble, il faut recommencer l’opération précédente en branchant le fil de phase violet sur la fameuse borne « L ».

Testez votre installation
Une fois les étapes du câblage réalisées, rétablissez le courant en passant par votre disjoncteur général et testez les commutateurs.  Pour ce faire, appuyez sur un va-et-vient récemment installé et si l’ampoule s’allume, testez au niveau de l’autre interrupteur qui devrait l’éteindre.

Quel câble pour un va et vient ?

Le fil électrique le plus utilisé pour une installation électrique de type va-et-vient est sûrement le fil H70V-U. Pour donner plus de détails, c’est un fil avec une âme en cuivre rigide entouré d’isolant. Le principal avantage avec une section de 1,5mm2 est la souplesse que procure ce fil.

Pourquoi le Va-et-vient ne marche pas ?

  • Nous avons plusieurs raisons qui expliqueraient pourquoi un interrupteur ne fonctionne plus ;
  • Le disjoncteur de contrôle du circuit est peut-être désarmé ;
  • Le câblage à l’arrière de l’interrupteur est défectueux ;
  • Un fusible grillé ;
  • Insalubrité et humidité du mur sur lequel l’interrupteur est posé.

Dans tous les cas, il est souvent facile de détecter la source de la panne de l’interrupteur. Toutefois, le problème électrique peut également être plus profond que les raisons citées ci-dessus. Par conséquent, il est primordial d’engager des investigations sur toute l’installation. Faites appel à un électricien dans ce cas.

Comment brancher un 3 voies ?

Pour résumer le branchement d’un 3 voies, voici les étapes à ne pas manquer :

  • Couper le courant ;
  • Branchement du premier interrupteur ;
  • Raccordement du deuxième va-et-vient ;
  • Vérification de la pose des deux appareillages grâce au niveau ;
  • Raccord de la lampe au disjoncteur via le fil bleu neutre, le fil vert/jaune à la terre et le fil violet du deuxième va-et-vient à la lampe ;

Et puis faites le test !