logo

Comment savoir si votre entrepreneur en toiture a fait du bon travail

Comment_savoir_si_votre_entrepreneur_en_toiture_a_fait_du_bon_travail
Partager cette article sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

 

 

 

Ils achètent des matériaux de qualité et font attention aux détails. Malheureusement, quelques couvreur toiture rognent sur les coûts pour gagner du temps ou de l’argent. D’autres n’ont pas les compétences nécessaires pour installer une toiture durable. Pour savoir si votre entrepreneur a fait du bon travail, examinez soigneusement la conception et l’état de votre toiture. 

 

Combien de couches? 

Il est plus difficile d’entretenir une toiture qui comporte trois couches de bardeaux ou plus. Les couches supplémentaires alourdissent également la maison d’un poids inutile. Les entrepreneurs réputés enlèvent les vieux bardeaux si un bâtiment a déjà deux couches de ce matériau de couverture. 

 

Questions relatives aux bords d’égouttement

 

Les couvreurs doivent installer des bords d’égouttement pour prévenir les dommages causés par l’eau, l’inondation des sous-sols, les taches et l’érosion du sol. Si votre maison a un toit en bardeaux, les pignons et les avant-toits doivent comporter un larmier. Ce solin métallique s’insère entre les bardeaux et la sous-couche. Il éloigne l’eau de pluie de la maison et permet aux gouttières de fonctionner correctement. 

Un larmier ne protégera pas votre maison si l’entrepreneur ne l’installe pas correctement. Les professionnels savent que ces feuilles de métal doivent atteindre les gouttières à un angle de 45 degrés. Une installation correcte augmente considérablement la durée de vie du toit et des murs, en particulier dans les endroits humides comme la Louisiane. 

 

Solins efficaces 

 

Pour empêcher l’eau de s’infiltrer dans votre maison, les couvreurs doivent installer des solins métalliques autour des tuyaux d’aération, des cheminées et des saillies similaires. Il est important de placer ce matériau sous les bardeaux plutôt que par-dessus. Les cheminées ont besoin d’une combinaison de contre-solins et de solins à gradins ; une seule feuille de métal n’empêchera pas l’eau de pénétrer dans le grenier. 

Certaines entreprises de couverture essaient de remplacer les solins par du calfeutrage et du ciment de toiture. Ces produits d’étanchéité n’éliminent les fuites que pendant de courtes périodes. Malheureusement, ils ne peuvent pas résister à la quantité d’eau qui tombe sur un toit typique. Les ouvriers ont besoin de patience et d’une expertise complète pour réaliser des travaux de toiture de haute qualité. 

Si des bords de toit touchent des murs, ils doivent être munis de solins à coup de pied. Ce matériau empêche l’eau de s’écouler le long d’un mur extérieur. Lorsque les couvreurs négligent d’installer des solins à débordement, le mur et tout cadre de fenêtre ou de porte à proximité peuvent pourrir. 

Les entreprises de couverture responsables ne réutilisent pas les matériaux en décomposition lorsqu’elles posent de nouveaux toits sur de vieux bâtiments. Au minimum, elles remplacent tout solin rouillé. Les couvreurs devraient également vous donner l’occasion d’installer de nouveaux tuyaux de ventilation si les unités existantes se sont détériorées. 

 

Selle de cheminée 

 

Votre cheminée mesure-t-elle plus de 50cm de large ? Si c’est le cas, l’entrepreneur devrait avoir installé une  » selle  » qui empêche les feuilles et l’eau de pluie de s’accumuler derrière la cheminée. L’eau s’écoule alors dans les gouttières ou sur le bord du toit. Cela préserve le bois sous vos bardeaux et empêche les solins de rouiller. 

 

Sous-couche 

 

Les couvreurs devraient placer une sous-couche entre le revêtement et les bardeaux. Cette barrière permet de protéger votre maison contre les fuites d’eau. Elle permet aussi souvent au toit de durer beaucoup plus longtemps. Une sous-couche représente une partie cruciale de tout projet de couverture professionnelle. 

 

Résister au vent 

 

Lorsqu’un toit ne dispose pas d’une sous-couche ou de clous suffisants, il est susceptible de subir des dommages importants en cas de tempête. Votre couvreur a probablement fait un travail satisfaisant si les intempéries n’infligent pas de dégâts importants. En revanche, l’inverse peut être vrai lorsqu’une tempête endommage vos bardeaux et laisse les toits des voisins intacts. 

 

Des clous en quantité suffisante 

 

Un entrepreneur en couverture doit planter au moins quatre clous dans chaque bardeau. Cependant, les endroits venteux nécessitent généralement six clous. Les bardeaux doivent cacher les têtes de clous ; les têtes exposées peuvent rouiller ou se détacher. Il est également important d’utiliser des clous de la taille appropriée. 

 

La pose des bardeaux 

 

Vos bardeaux doivent dépasser du bord du toit. Ce surplomb doit mesurer au moins un demi-pouce et pas plus de trois quarts de pouce. Un surplomb correct empêche le bois de pourrir tout en augmentant la durée de vie des bardeaux. 

Les couvreurs professionnels s’efforcent d’aligner correctement les bardeaux. Un alignement précis améliore leur apparence et réduit le risque de fuites d’eau. Tous les bardeaux devraient vieillir au même rythme. Cela ne se produira que si votre entrepreneur a utilisé les mêmes matériaux de haute qualité à tous les endroits. 

Un toit bien conçu ne fuira pas pendant de nombreuses années, à moins qu’il ne subisse des dommages lors d’intempéries. Si des taches sombres apparaissent sur le toit, l’eau a pu s’infiltrer à travers le matériau de surface. Assurez-vous de vérifier si le grenier est endommagé lorsque vous essayez de déterminer la gravité d’une fuite. 

 

Longévité 

 

La durée de vie moyenne d’un toit diffère selon le matériau. Par exemple, les bardeaux en fibre de verre durent généralement plus longtemps que les unités en asphalte. Ces matériaux peuvent se détériorer prématurément si vous subissez de fortes intempéries ou si votre grenier est mal ventilé. Au minimum, un toit bien fait devrait durer 15 ans dans des conditions normales. 

 

Préoccupations esthétiques 

 

Les couvreurs compétents s’efforcent d’éviter de marcher sur le toit plus souvent que nécessaire. La surface ne doit pas présenter beaucoup de crasse, de traces de pas ou de fissures. Ces défauts nuisent à l’apparence de votre maison et réduisent la durée de vie de divers matériaux. Ils pourraient également réduire la valeur de revente du bâtiment. 

Les entrepreneurs dignes de confiance cherchent à éviter d’endommager les autres parties de votre propriété. Un projet de toiture ne devrait pas endommager la pelouse, les arbres, les buissons ou les allées. Il en va de même pour les revêtements et les fenêtres. Les travailleurs responsables font des erreurs de temps à autre, mais ils prennent des mesures pour y remédier. 

 

Pratiques de chantier 

 

Les entrepreneurs en toiture de premier ordre ne laissent pas de débris de construction sur votre propriété. Ils ont l’obligation d’enlever les fournitures supplémentaires, les emballages vides, les clous égarés, les vieux bardeaux et autres éléments similaires. Vous ne devriez pas avoir à rassembler et à éliminer ces matériaux. N’oubliez pas que certains débris de construction peuvent contenir des substances toxiques. 

Les couvreurs dignes de confiance acquièrent un permis de construire avant de commencer à travailler. Si une entreprise a sauté cette étape vitale ou vous a demandé d’acquérir les permis, elle n’a probablement pas d’assurance ou de licence. Cela augmente la probabilité que vous ayez à faire face à des coûts inattendus ou que vous receviez un toit présentant de graves défauts. 

 

Méthodes d’inspection 

Vous pouvez effectuer une évaluation de base de votre toit avec des jumelles. Cet outil pourrait vous aider à déterminer si les ouvriers ont utilisé correctement les clous, les solins et autres matériaux. Faites appel à un inspecteur professionnel ou à un autre entrepreneur si vous souhaitez obtenir l’avis d’un expert.