La clé dynamométrique, un outil indispensable en mécanique

ballpoint-4998666_960_720
Partager cette article sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Si vous êtes intéressés par la bricole et la mécanique, vous avez déjà sûrement entendu parlé de ce qu’est la clé dynamométrique. Cet outil sert notamment à serrer les écrous et les boulons. En apparence simple, la spécificité de cet outil réside dans le fait que la « valeur du serrage » peut être déterminée avec précision. En d’autres termes, cet instrument autorise un serrage selon une tension appropriée et exacte.

Dans le domaine de la mécanique, surtout au niveau des performances, ce détail est important, ce qui fait de la clé dynamométrique un élément indispensable.

Comment choisir une clé dynamométrique ?

outillage

Cet outil de métrologie est l’élément le plus précieux de la panoplie d’un mécanicien. Conçu d’un acier chromé et destiné à serrer avec précision, il allie force et mouvement circulaire en rapport à un axe donné. Bien entendu, on trouve sur le marché plusieurs gammes de clés dynamométriques, classées selon les plages d’utilisation et en fonction du diamètre des boulons et des douilles à serrer. Selon vos besoins et vos utilisations, voici les différents types de clé sur le marché.

La clé à torsion

Il s’agit de la clé la plus commune utilisée, et dont le principe repose sur la déformation des embouts de la lame. En outre, la lecture se fait directement sur un rapporteur gradué situé près de la poignée, et permet ainsi une maîtrise totale du serrage.

La clé à cadran circulaire

Dispose d’un cadran où sont affichés les paramètres de serrage, de vissage et de tension. Toutefois, cet outil commence de plus en plus à être délaissé du fait de sa précision parfois relative.

La clé à réglage par vernier

Ce type de clé dispose d’une double lecture (à livre et à pied) et se trouve par vernier classique ou numérique.

La clé à ressort étalonné

Son utilisation se fait par déclenchement et réarmement automatique. L’appareil dispose d’un cliquet intégré et un carré conducteur pour douille.

La clé à poignée tournante

Pratique, il s’agit d’un modèle économique avec une poignée tournante, et où les valeurs sont gravées sur le manche.

Comment faire quand on n’a pas de clé dynamométrique ?

outil

Il peut arriver de ne pas avoir à disposition une clé dynamométrique. Pour dépanner et en cas de besoin, il reste possible de serrer selon une coudée et un couple précis. Toutefois, ce procédé nécessite quelques calculs basés sur des règles physiques, ainsi qu’un pèse-bagage. À cet effet, il vous faut donc :

  • Une clé classique (allène ou à molette, etc.) ou un tournevis et une pipe,
  • Un pèse-bagage, ou une balance de poissonnier devrait faire l’affaire.
  • Ensuite, il faut déterminer l’exactitude de la balance, en pesant, par exemple, une bouteille avec 1.5 L d’eau. Sachant qu’une bouteille pèse entre 30 et 40 grammes, vous prenez en compte ce chiffre et reporter, si le cas échéant, la marge d’erreur dans le calcul.

Enfin, le calcul du poids à appliquer se calcule en Newton-mètre. À noter aussi que le couple de serrage recommandé varie en fonction de la vis à serrer et de l’appareil dont il est composé. En mesurant alors la longueur de la clé en cm, vous divisez le nombre du couple de serrage par ce dernier, et obtenez la force à appliquer en kg.

Comment marche une clé dynamométrique ?

L’utilisation de cet outillage commence par la détermination de la valeur du couple de serrage souhaité, qui peut être affichée par la graduation de la clé elle-même. Une fois la valeur obtenue, l’outil est mis d’aplomb par rapport à l’écrou. On peut alors procéder au serrage, qui s’effectue très lentement.

En outre, on compte un délai de 4 secondes au moins pour limiter tout risque d’inertie, qui peut déclencher de façon précoce la clé dynamométrique. Enfin, il faut rester attentif jusqu’à ce que le déclenchement se finisse, et cesser immédiatement le serrage.

Pourquoi utiliser une clé dynamométrique ?

Vous est-il déjà arrivé de casser des pièces à force de vouloir serrer convenablement un boulon ? La clé dynamométrique repose sur tout ce principe : resserrer les liens d’un couple de serrage sans risquer de déformer ou d’abîmer la pièce en question (ici calathea).

Avec un serrage proscrit et précis, cet outil permet d’assurer une sécurité, en offrant un juste milieu d’un boulon assez serré pour ne plus se dévisser, et d’autre part, pour ne pas s’abîmer. Le plus souvent, il est utilisé en mécanique automobile, pour le serrage d’un bouchon de vidange, ou d’une installation d’une durite réversible.

Il s’agit toutes de vis et de douilles qui doivent être conservées en parfait état et ne pas subir une tension inappropriée.

Quelle est la meilleure marque de clé dynamométrique ?

Mondialement reconnue, la meilleure marque de clé dynamométrique est sûrement Facom. Connue pour la qualité de ses outils tels que la pince, la scie ou encore la fourche, cette clé permet de faire des serrages précis, tout en restant sensible au déclenchement sonore voulu.

De plus, la marque propose un outil de serrage, facile à manier et à entretenir, et ce, garanti à vie.