Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
logo

La pompe à chaleur aérothermique pour le chauffage de votre maison: découvrez tout ici!

 

La sensibilisation à l’utilisation des énergies renouvelables est en plein essor au niveau mondial. L’objectif est d’améliorer notre planète en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. L’une des solutions les plus plébiscitées est l’utilisation des appareils de chauffage qui fonctionnent sur le principe de la thermodynamique. Parmi ces appareils, il y a la pompe à chaleur aérothermique. Ce dernier est un appareil conçu pour produire de l’énergie ou de l’eau chaude sanitaire. Suivez cet article pour connaître davantage son fonctionnement et ses avantages.

 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur aérothermique ?

 

Une pompe à chaleur (PAC) est un équipement doté de la technologie dernier cri permettant de fournir de l’énergie et de l’eau chaude sanitaire à un logement. Une pompe à chaleur aérothermique est un équipement de chauffage qui puise la chaleur de l’air ambiant pour chauffer l’intérieur. De nombreuses entreprises comme Ecoforest se spécialisent dans la fabrication de cette PAC aérothermique à énergie renouvelable.

 

Mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur aérothermique

D’après l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), la pompe à chaleur aérothermique est un système de chauffage thermodynamique utilisant les calories contenues dans une source renouvelable. Cela signifie qu’elle exploite l’air ambiant intérieur ou extérieur afin de récupérer la chaleur pour la diffuser dans le logement. Le cycle de fonctionnement de cet équipement s’effectue en quelques étapes : 

  • placés sur les murs ou dans le jardin, les capteurs puisent l’énergie présente dans l’air pour créer de la chaleur ;
  • s’il s’agit d’une PAC air – air, le chauffage est dû à un système de brassage d’air assuré par les ventilo-convecteurs à détente directe ;
  • si c’est une PAC air – eau, elle produit une eau chaude sanitaire par redistribution de l’air chaud capté par système de radiateurs ou par le plancher chauffant.

Avantages et inconvénients d’un système Aérothermal 

 

Les avantages de la PAC aérothermique

La pompe à chaleur procure de nombreux intérêts économiques et écologiques à de nombreux foyers. Parmi ces derniers, on peut trouver :

  • une installation rapide et simple qui ne requiert aucune autorisation administrative, sauf une autorisation de la copropriété (logement collectif) ;
  • un investissement moins important par rapport à une PAC géothermique ;
  • aucune émission de fumée ni de gaz à effet de serre direct ;
  • une capacité de produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire (avec un ballon intégré) ;
  • des aides publiques et primes versées par les fournisseurs d’énergie (non attribuées aux ménages précaires) ;
  • une longue durée de vie : 15 à 20 ans si elle est bien entretenue

Les inconvénients de la PAC aérothermique

Malgré tous les avantages susmentionnés, la pompe à chaleur aérothermique présente les contraintes suivantes :

  • une performance variable en fonction de la température : elle est moins élevée que celle d’une PAC géothermique (température relativement constante en zone souterraine) ;
  • la nécessité d’un chauffage d’appoint (poêle bois granulés, chauffe-eau solaire, …) dans les régions aux hivers rigoureux ;
  • les nuisances sonores induites par l’unité extérieure ;
  • un emplacement spécifique pour l’unité extérieure (au soleil et à l’abri du vent) pour garantir son efficacité ;
  • le coût : le modèle aérothermique air / eau requiert un investissement important (12 000 à 15 000 euros).

Comment entretenir une pompe à chaleur aérothermique ?

 

Pour optimiser l’efficacité d’une PAC aérothermique afin d’assurer sa longévité, elle doit être entretenue régulièrement. Pour cela, voici les conseils appropriés :

  • souscrivez à un contrat de maintenance annuelle selon les recommandations de votre installateur ;
  • vérifiez toujours que l’entrée du ventilateur est en bon état, non obstruée et aspire bien l’air ;
  • assurez-vous que les émetteurs de chaleur et les bouches d’insufflation intérieures soient propres et bien dégagés ;
  • adoptez les meilleures techniques pour détecter d’éventuelles anomalies pouvant diminuer la performance de votre système.