Planter des agapanthes, les meilleurs conseils et astuces pour réussir vos plantations

agapanthus-1524280_960_720
Partager cette article sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

Originaires d’Afrique du Sud, les agapanthes sont des plantes qui disposent d’une magnifique floraison violette. Faisant partie de la famille des Alliacées, ce type de fleur demande énormément de soleil et un climat chaud pour fleurir convenablement. Parfois, un été pluvieux et froid peut être néfaste à son développement, c’est pourquoi l’agapanthe nécessite un suivi de près.

Ainsi, afin de pouvoir jouir de cette merveilleuse plante vivace qui offre de majestueuses hampes florales, il est important de la planter et de l’entretenir correctement, mais aussi de connaître les gestes appropriés en cas de pépins environnementaux, susceptibles d’être en défaveur de sa floraison.

Quand planter agapanthe en pleine terre ?

Comme il l’a été dit précédemment, l’agapanthe demande du soleil et un climat chaud pour bien fleurir. De ce fait, il faut donc la planter hors gel ou quand le froid n’est plus vraiment à craindre, étant donné que cette dernière est assez frileuse.

En général, on commence à la mettre sous terre au printemps, surtout dans les régions où l’hiver est particulièrement froid. En effet, planter l’agapanthe à ce moment permet à la plante de s’endurcir avant le 1er hiver.

D’autre part, si le climat est assez clément et doux en hiver, l’agapanthe peut réussir à se développer même si elle est plantée en automne. Si le pousse est déjà développé et les fleurs sont assez ouvertes, il est possible de les planter tout au long de l’année, en dehors des périodes de gelées.

Quelle exposition pour des agapanthes ?

Une terre propice

Pour soutenir la plante, mais aussi pour favoriser et faire durer la floraison, il est important de la garder sous une exposition favorable, et dans une terre riche et profonde. En effet, un sol de plantation d’une agapanthe se doit d’être profond, frais et surtout drainé en hiver. Ainsi, il est plus facile de retenir le calcaire, dont la plante en demande énormément.

Une exposition riche en chaleur

D’autre part, l’agapanthe se plaît surtout en plein soleil, dans les régions où le climat est plus ou moins chaud. Par ailleurs, il est aussi possible de la laisser à la mi-ombre, étant donné qu’une chaleur trop intense peut abréger la durée de sa floraison.

Enfin, ce type de plante redoute les sols secs d’hiver et en climat froid. Pour que l’agapanthe puisse traverser les rudes descentes de température et de gelées, elle doit s’acclimater avec une terre filtrante, qui lui permet de durer même à un gel passager de -15 à -20°C.

Comment entretenir des agapanthes ?

L’entretien des agapanthes est particulier. En outre, selon la saison, il existe différentes approches pour aider la plante à résister durant les saisons.

Au printemps, il est important de :

  • Nourrir les plantes avec un engrais organique complet, ce qui aide à favoriser la floraison estivale.
  • Arroser régulièrement, sans excès, en cas de pluie rare.
  • Diviser et séparer les souches des plants âgés de plusieurs années des nouveaux plants.

Durant l’été, l’agapanthe commence à donner ses premières fleurs. Il est alors primordiale de l’arroser encore plus généreusement, à hauteur de 2 fois par semaine, jusqu’à ce que les fleurs se fanent.

Par ailleurs, en automne, vous devez procéder à la suppression des fleurs fanées, en coupant la tige à ras. De ce fait, la plante ne s’épuisera pas à faire de graines inutilement.

Comment protéger les agapanthes pour l’hiver ?

Enfin, en hiver, il est primordial de protéger les plantes du froid, étant donné que l’agapanthe ne survit pas à des températures inférieures à -5°C. Pour ce faire, il faut :

  • Pailler les souches avec une protection antifroid, à l’instar des frondes de fougères et de feuilles mortes.
  • Les maintenir en place grâce à un grillage ou un voile anti-hivernage.

Quand diviser l’agapanthe ?

Il sera possible de pratiquer la division de la plantedès l’arrivée du printemps, quand la végétation de l’agapanthe reprend. Par ailleurs, il est aussi possible de le faire en début d’automne, quand la région commence à devenir un peu plus sèche.

En outre, il est préférable de diviser l’agapanthe après la floraison, pour que la plante puisse profiter de la chaleur qui s’entasse dans le sol, et des pluies à venir pour prendre racine correctement.

Quand repiquer les agapanthes ?

Cette plante vivace à bulbe dispose d’un feuillage resplendissant, où les fleurs varient du bleu au blanc, et tendent vers le violet. Pour pouvoir profiter d’un tel spectacle chaque année, il est conseillé de repiquer les agapanthes.

Toutefois, cette opération nécessite quelques conditions. En effet, ce type de plante préfère rester en place, c’est pourquoi l’idéal pour repiquer les agapanthes est d’attendre l’arrivée du printemps. De ce fait, la nouvelle plantation dispose de la chaleur de l’été afin de continuer son développement. Enfin, les endroits ensoleillés sont à privilégier, tandis que les sols trop secs et sableux sont à éviter.