La nouvelle tendance Déco : les pampas

herbs-of-pampa-4599666_960_720
Partager cette article sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dénommée également roseau à plumes, l’herbe des pampas est une grande plante herbacée vivace de la famille des Poacées (sous famille Danthonioideae). Elle tire ses origines de l’Amérique du Sud (notamment la Bolivie, l’Argentine ou l’Uruguay). Elle pousse sous forme de gros bouquets et est une espèce invasive. Les fleurs mâles et les fleurs femelles sont portées par des individus différents (plante dioïque, voir avec le Pilea). Devenue un élément de décoration très tendance comme la cuisine noir et bois, ses fleurs blanches donnent une touche aérienne à votre décoration.

 

Où se procurer le l’herbe de pampas ?

Si vous êtes chanceux, vous pourrez en trouver au bord des rivières ou en bord de plage. Mais comme c’est une espèce invasive, on peut en trouver sur le littoral breton. Elle vit au détriment d’autres plantes en se nourrissant de leurs nutriments et de beaucoup de soleil. En Bretagne, il est envisagé que sa mise en vente soit interdite et sa culture est déconseillée afin d’éviter de bouleverser les écosystèmes.   Certains fleuristes indépendants proposent également des réalisations faites avec des pampas :  bouquets, couronnes… Mais l’endroit le plus sûr pour en trouver reste Internet (voir la rénovation durable Jennifer Bertin).

pampas

Comment pousse la Pampa ?

Une plante envahissante

C’est une plante qui s’adapte très facilement au nouveau milieu sur lequel elle se trouve, ainsi qu’au climat (voir aussi le Calathea). Naturalisée dans de nombreux pays dans le monde, on peut la trouver en France, dans la région de l’Aquitaine. L’herbe de la pampa aime les zones en plein soleil, mais tolère une ombre partielle. Elle supporte également une large gamme de types de sols, mais préfère un sol humide et bien drainé. Un autre avantage de la culture de l’herbe de la pampa est sa tolérance à la sécheresse, aux vents et aux embruns salés. C’est pourquoi, vous voyez souvent la plante (voir aussi le Pilea) le long des régions côtières. En Nouvelle Zélande, sa culture et sa mise en vente sont interdites, du fait de ce caractère envahissant.

Une plante prolifique

C’est une plante qui peut produire plus d’un million de graines par pied. Grande plante pouvant mesurer 3 à 4 mètres de haut, sur une largeur semblable, l’herbe de pampa nécessite un grand espace si vous souhaitez en cultiver. Elle se multiplie généralement par division au printemps. Les touffes taillées peuvent être tranchées avec une pelle et replantées ailleurs. Normalement, seules les plantes femelles sont propagées. L’herbe de la pampa porte des panaches mâles et femelles sur des plantes distinctes, les femelles étant les plus courantes parmi les variétés cultivées. Elles sont beaucoup plus visibles que leurs homologues masculins avec des plumes fournies ressemblant à de la soie.

Quand et comment tailler les herbes de la pampa ?

Si la plante est dans un pot, assurez-vous que le sol soit meuble et bien drainé. L’herbe de la pampa supporte assez bien la sécheresse et préfère beaucoup d’eau de temps en temps, plutôt qu’un peu tous les jours. Les feuilles meurent en hiver et prennent une couleur paille. C’est cet aspect qui est recherché dans la décoration, alors, il n’est pas encore nécessaire de les arracher. À la fin de l’hiver, coupez l’herbe de la pampa à 30 cm au-dessus du sol.

Comment conserver la Fleur de Pampa ?

La plante fleurit en septembre, mais dans des conditions météorologiques raisonnables, les panaches resteront beaux pendant des mois. Les feuilles vertes et parfois panachées font également de cette espèce de hautes herbes une vraie beauté. Longs, étroits et élégants, ils se balancent à la moindre brise, apportant un mouvement naturel à votre jardin et terrasse. Parce que la plante pousse en hauteur, elle fournit beaucoup de verdure et s’affiche à une hauteur où peu d’autres plantes fleurissent. La plante restera plus petite en pot qu’en pleine terre.

Cortaderia Selloanala

Comment faire sécher de l’herbe de pampa soi-même ?

Son nom scientifique, Cortaderia Selloanala , est tiré de l’espagnol Cortaderia qui signifie « coutellerie ». Aussi, il est important de prendre des précautions lors de la manipulation de la plane. Voici les étapes à suivre pour faire sécher les herbes de pampa.

  1. Vérifier que vos herbes sont fraîches et sans maladies et enlever les insectes (ici un article sur la façon de se débarrasser d’un nid de guêpe),
  2. Enfiler des gants car c’est une plante très coupante,
  3. Utiliser un sécateur bien aiguisé
  4. Couper selon la hauteur que vous désirez
  5. Retirer les feuilles des tiges
  6. Former les bouquets et les maintenir avec du raphia ou du lin par exemple.
  7. Suspendre la composition tête en bas dans un endroit frais et sombre
  8. Vaporiser de laque de temps en temps

Utiliser l’herbe de pampa en décoration

Devenu un élément phare de la déco florale, la pampa permet de réaliser des arrangements floraux pour toutes les saisons (ici le réagrage). Mais en toutes occasions également, comme la fête des mères ou en bouquet de mariée, la pampa est une fleur originale. Réalisez des compositions originales et des créations florales dans l’air du temps avec des fleurs séchées de pampas.