Nid de frelon ? Voici les démarches à effectuer

insect-3270233_960_720
Partager cette article sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le frelon asiatique fait partie, avec le frelon européen, des insectes que l’on peut retrouver dans toute la France, d’une vrai menace pour le jardinier, les vergers et les abeilles dont il se nourrit, le frelon asiatique peut atteindre 3 cm. Plus imposant que les guêpes, il se spécifie par sa couleur noire et sa bande jaune orangé !

Qui doit payer la destruction d’un nid de frelon ?

Avec les beaux jours, la prolifération des nids de guêpes ou de frelons est non négligeable et peut venir troubler votre tranquillité ainsi que provoquer des piqûres.

Redoutés justement par leurs piqûres et le risque allergique, il faut prendre ses dispositions rapidement.

Le propriétaire vivant dans le logement concernant doit assurer seul la pose de pièges à guêpes ou pièges à frelons et à défaut, faire appel à une entreprise spécialisée pour la désinsectisation (dans ce cas, il partagera les frais avec le locataire). Dans le même esprit, si un essaim est constatée dans une copropriété, il faut alerte le syndic qui entamera une lutte collective contre ces nuisibles.

Pourquoi les frelons asiatiques rentrent dans la maison ?

Le frelon à pattes jaunes est un prédateur qui peut venir s’immiscer dans vos intérieurs. Généralement, cet insecte construit des nids (voir aussi comment se débarrasser d’un nid de guêpe)en hauteur, cela inclut donc :

  • Les greniers ;
  • Les pentes de toit ;
  • Les terrasses ;
  • Les remises ;
  • Les garages.

Le soir, il n’est pas rare de voir un frelon s’approcher trop près de nos maisons. En effet, cet insecte est attiré par les fenêtres éclairées (voir la vrillette)
. Dans ce cas, il suffit d’éteindre la lumière dans la pièce où il se situe et allumer l’extérieur.

frelons

Quand détruire des nids de frelons ?

Poser un piège à frelons ou se lancer dans la destruction d’une colonie est nécessaire, et ce au printemps ou jusqu’à mi-novembre.

Comme le frelon asiatique est diurne, il faut éradiquer les nids à la tombée de la nuit ou au lever du jour. Par contre, il n’est pas utile de poser des pièges en hiver car les nids sont vides et ne constituent aucun danger pour l’homme.

Quand arrive les abeilles et frelons ?

A l’origine de la multiplication des colonies de frelons : Les reines ayant survécus à l’hiver. Elles débutent par la création de cellules en papier ou alvéoles dans lesquelles elles vont pondre leurs œufs au printemps. Les adultes vont naître en mai et deviendront des frelons ouvriers stériles.

Elles vont alors agencer de nouvelles alvéoles pendant que les reines vont s’afférer à pondre d’autres œufs.

C’est vers la mi-septembre que les colonies ouvrières vont atteindre le pic de croissance. La reine va donner naissance à des mâles et de nouvelles reines, et le cycle s’enchaînera à nouveau.

Est-ce que les pompiers interviennent dans la destruction des nids ?

Généralement, les sapeurs-pompiers se chargent de la sécurité de tous. Si l’essaim d’abeille est une menace pour la communauté (présence dans la voie publique, les écoles ou encore les crèches…) , ils peuvent intervenir bien que normalement, ils n’interviennent pas pour ce type de prestation.

Si le nid ne présente pas de danger immédiat, il faut appeler une entreprise privée. Aussi pour les abeilles, n’hésitez pas à joindre des apiculteurs afin qu’ils puissent déplacer les essaims et les nids facilement.

Où déclarer un nid de frelon asiatique ?

Pour éviter leur prolifération, il faut détruire les nids rapidement. Si les particuliers peuvent agir face à un essaim d’abeille ou de frelon (larves incluses), il est recommandé de faire appel à des professionnels. Cette intervention coûte un peu cher, à raison de 70 à 180 euros en fonction de la distance du nid.

Enfin, si vous voulez signaler un nid ou que la situation devient vite dangereuse (et que vous ou les habitants de la maison risquent une piqûre), appelez votre mairie ou faites un signalement sur le site de l’Inventaire national du patrimoine naturel.

piqure frelon

Que faire en cas de piqûre d’un frelon

La piqûre du frelon asiatique s’apparente à celle d’une fourmi, d’une abeille ou d’une guêpe. Plus douloureuse, des réactions cutanées peuvent apparaître comme une rougeur ou un gonflement. Afin de soulager la piqure, voici quelques étapes à suivre :

  • Favoriser la circulation sanguine en ôtant les vêtements ou les accessoires gênants ;
  • Désinfecter la zone et retirer le dard grâce à une pince à épiler afin d’éviter que le venin ne se propage ;
  • Appliquer de la glace car le froid permet de soulager la douleur rapidement.

Attention si vous pensez être allergique, il ne faut pas hésiter à joindre un médecin rapidement.